0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Lefranc T28

Lefranc T28

LEFRANC T28

Le prince d'Heisenberg

Scénario : François Corteggiani
Dessins : Christophe Alvès
Couleurs : Bonaventure
Editions : Casterman


 
Loin des conflits avec Axel Borg ou des épisodes de science-fiction, Lefranc et ses auteurs renouent avec une intrigue policière par la découverte d’une nouvelle source d’énergie. Un récit captivant dans le respect de la lignée graphique de Jacques Martin.
 

 
Sur le plateau de l’Aubrac, en pleine forêt, moteur en route, une dodge et son chauffeur attendent patiemment. Pendant ce temps un autre passager marche dans le sous-bois. Cette balade nocturne n’a rien de touristique car quelques mètres plus tard, il va à la rencontre de deux campeurs qui discutent avec un mystérieux individu. Sans prendre le temps d’échanger quelques mots, il sort un silencieux et abat les campeurs avant d’être touché à son tour. Le chauffeur de la dodge arrive à la rescousse et maquille la scène.
 

Quelques jours plus tard, la presse à scandale fait sa une sur ce triple meurtre et annonce déjà la présence d’un tueur qu’ils prénomment « le Tueur fou à la hache ».
Mais les éléments sont troublants dans cette affaire et facile en raccourcis d’autant que l’inspecteur Renard (ami de Guy Lefranc et chargé de l’enquête) vient d’échapper de peu à un accident de la route alors qu’il conduisait un témoin majeur dans cette affaire.
Il n’en faut pas plus au célèbre journaliste Guy Lefranc pour informer son rédacteur en chef de son départ vers l’Aubrac afin de faire toute la visibilité sur cette étrange histoire.
 
 
Dès les premières planches, l’histoire se trouve placée sur de bons rails avec une dynamique qui ne se perd pas jusqu’à la fin de l’album. Une fois n’est pas coutume, le récit prend une tournure beaucoup plus policière et réaliste que d’habitude. C’est parfois appréciable de ne pas voir surgir au dernier moment un Axel Borg ou bien une soucoupe volante pour livrer la conclusion du récit même si l’on conçoit que ce sont des ingrédients indispensables de l’univers crée par Jacques Martin. Bref ici, rien de tout cela, Guy Lefranc se retrouve seul à dénouer une enquête proche de l’espionnage sous fond de guerre froide autour d’une nouvelle source d’énergie.
 


Très rapidement, le lecteur est mis dans la confidence et comprend qu’il n’a pas affaire à un tueur mais à une organisation, reste maintenant à découvrir petit à petit les indices et pistes laissés par François Corteggiani, ce qui donne un album captivant et placé parmi les meilleurs de la série.
Quant au dessin, Christophe Alvès nous livre une très belle partition, fidèle au maître où les inconditionnels vont être comblés. Les décors sont détaillés, les personnages soignés, voilà qui donne un ouvrage qui place désormais Christophe Alvès en digne héritier de la série.
 
 
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3542

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Virginia T03 sur album fourni par ...
Voir la fiche produit
Virginia T01 sur album fourni par ...
Voir la fiche produit
Virginia T02 sur album fourni par ...
Voir la fiche produit
Eve sur la balançoire conte cruel de Manhattan
Acheter sur BD Fugue
l'album du film
Acheter sur BD Fugue
Histoire couleur terre tome 1
Acheter sur BD Fugue
tanco
ortiz Galland
Retourner en haut de page