0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Les maîtres de White Plain, T1 : Liens de haine.

Les maîtres de White Plain, T1 : Liens de haine.

Chronique : Les maîtres de White Plain, T1 : Liens de haine.
Scénario : Edouard Chevais-Deighton.
Dessins : Antoine Giner-Belmonte.
Couleurs : Nadine Voillat et Sébastien Bouet.
Editions : Grand Angle.

 

 
        1839, au sud des Etats-Unis, 1839. La propriété d’Henri Berthier, White Plain, connait une soirée mouvementée qui va bouleverser la vie de ses habitants pour longtemps… Une histoire intéressante avec en trame principale l’esclavage et les prémices de la guerre de Sécession.

         Henri Berthier est le propriétaire de la plantation de White Plain. C’est un homme qui devrait-être heureux car il est sur le point de devenir père. Mais alors que son épouse Sally vient d’accoucher, un coup de feu retentit et c’est à cet instant que leurs vies basculent…

Treize années plus tard, Charles, leur enfant est devenu le parfait représentant de sa classe : arrogant et sans pitié ! Quand il découvre l’étroite relation que sa mère entretient avec un jeune esclave du même âge que lui (elle lui a appris à lire), son sang ne fait qu’un tour. Pour lui, il est impensable que sa mère préfère un esclave à son propre fils et il compte bien le lui rendre au centuple à elle et à ce jeune garçon. Ainsi, des liens de haine se tissent entre les deux adolescents, liens qui vont irrémédiablement les enchaîner l’un à l’autre… et qui va pousser Charles à commettre l’irréparable…

Après ces faits, ses parents décident de l’envoyer dans une académie militaire afin de l’éloigner de la plantation. En effet, ils veulent lui fournir une éducation plus stricte. Une fois adulte, les événements font qu’il doit revenir au domaine et il compte bien gérer celui-ci comme il l’entend. Mais surtout il souhaite comprendre ! Comprendre le lien qui l’unit malgré lui à cet esclave.

Édouard Chevais-Deighton a décidé de situer son scénario dans une Amérique divisée à la veille de la guerre de Sécession. Cette période trouble est totalement propice à cette intrigue : c’est en quelque sorte une petite histoire dans la grande Histoire ! L’alternance des histoires est intéressante mais certaines manquent un peu de développement à mon goût (le rôle de l’esclave Moïse notamment).
 

         Quant au dessin d’Antoine Giner-Belmonte, il est vraiment magnifique à l’image de ces paysages du bayou, ses étendues d’eau si caractéristique de la Louisiane. A noter également le travail des couleurs de Nadine Voillat et Sébastien Bouet.

Il me tarde de découvrir le tome 2 pour connaître le fin mot de cette histoire et des mystères entourant le domaine de White Plain.
 

François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3622

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Topaze par Eric Hübsch avec BD
Voir la fiche produit
album La Lance Opale de Feu ...
Voir la fiche produit
Album Déracinés Tome 2 dédicacé
Voir la fiche produit
alban tome 6 - dixi
Acheter sur BD Fugue
l'alternative tome 2
Acheter sur BD Fugue
l'alternative tome 1
Acheter sur BD Fugue
gioux
espace pub chaillé
Retourner en haut de page