0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Machines de guerre - Le Boucher de Stonne

Machines de guerre - Le Boucher de Stonne

Acheter sur BD Fugue
MACHINES DE GUERRE
LE BOUCHER DE STONNE

Scénario : Jean Pierre PECAU
Dessin : Senad MAVRIC - Filip ANDRONIK
Editions : DELCOURT

 
Le B1 est à l’origine de fabrication française mais passé du côté allemand durant la seconde guerre mondiale. Tout le récit est alors basé sur le destin original de ce char tant redouté sur les champs de bataille. Une composition scénaristique des plus efficaces.
 

 
4ème jour de combat pour la 1ère division de parachutistes dans l’opération Market Garden. En ce mois de septembre 44, la ville d’Arnhem est en ruines. Tapis derrière les restes d’un mur d’une maison, des soldats britanniques observent les alentours quand tout d’un coup un char allemand se pointe non loin d’eux. A leur grande surprise, ce char ne va pas tirer mais dégager des flammes tel un dragon. En effet il est équipé d’un lance flammes. Les soldats ripostent mais leurs quelques balles ne font qu’effleurer le lourd blindage du char. C’est alors que le soldat Mc Kenzie a l’idée d’aller attaquer le char en contact direct, en jetant une grenade par une porte sur le côté du blindage. Le char est alors immobilisé, le soldat Mc Kenzie connaissait les faiblesses de l’appareil pour la simple raison est qu’il a participé à la fabrication de ceux-ci. En réalité, Mc Kenzie se nomme Rosenfeld, il est juif allemand et a travaillé dans les usines françaises Renault à la fabrication de chars B1. Les soldats qui accompagnent Mc Kenzie sont abasourdis par ces révélations, le char qui est devant eux n’est pas allemand mais français à l’origine.
 
Machines de Guerre - Le Boucher de Stonne de Senad Mavric, Filip Andronik,  Jean-Pierre PÉcau, Jean Verney - Album | Editions Delcourt

 
N’étant pas un passionné et encore moins un spécialiste du matériel militaire, la logique voudrait que je ne sois pas attiré par une série nommée Machines de Guerre. La logique devenant illogique, c’est avec une grande impatience que je me jette dans la lecture de ce 6ème volet. Non pas que je sois devenu un passionné des armes de guerre mais cette série m’attire par la composition scénaristique mise en place à chaque tome. Je me retrouve toujours dans l’attente de la surprise de savoir quelle histoire les scénaristes vont bien pouvoir imaginer pour mettre en valeur un char.
 
Machines de Guerre - Le Boucher de Stonne de Senad Mavric, Filip Andronik,  Jean-Pierre PÉcau, Jean Verney - Album | Editions Delcourt


Et bingo, une nouvelle fois, Jean Pierre Pécau surprend son monde avec le char B1, de fabrication Française, qui va passer du côté allemand pour devenir le char B1 bis avec son composant de diablerie. Et inversement, Fred Rosenfeld va faire le trajet inverse et retrouver ce char dans cette ville d’Arnhem aux Pays-Bas. Bien sûr, on est loin du conte de fées, n’oublions pas que nous sommes en guerre mais cet album, cette série ne sont pas basés que sur des combats déroulés au fil des pages, il y a avant tout une véritable histoire qui tient la route, qui donne de l’intérêt à la fois au suspense et à la pédagogie. Merci Monsieur Pécau pour cette harmonie.
Le dessin quant à lui est assuré par le duo Mavric et Andronik qui sont à la hauteur de nos attentes avec un découpage très traditionnel basé   principalement sur de longues vignettes mais idéal pour ce type de récit.
Vivement la prochaine découverte.
 
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4965

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

ersel
zanon fernandez
Retourner en haut de page