0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Olympus Mons T01 Anomalie Un

Olympus Mons T01 Anomalie Un

Scénario : Christophe Bec
Dessin : Stefano Raffaele
Couleurs :  Digikore Studios
Couverture : Pierre Loyvet
 
 
Mystères et Science-fiction se conjuguent dans cette nouvelle série de Christophe Bec. Classique mais efficace.
 


2026, d’étranges phénomènes ont lieu aux quatre coins de la planète et même au-delà. Dans les profondeurs de la mer Baltique, des chasseurs de trésors trouvent un étrange artefact qui n’a rien de naturel. Aux Etats-Unis, un médium qui se sert de son don pour aider la police, a de surprenantes visions de visiteurs d’un autre monde. Sur Mars, les premiers hommes (russes !) à y poser le pied découvrent une piste constituée de débris technologiques menant au site du crash d’un gigantesque vaisseau inconnu. En Turquie, les créateurs d’une émission à succès cherchent les traces d’une mystérieuse épave aperçue dans les montagnes. Ces événements concomitants bien que très distants les uns des autres, semblent partager une même origine, en même temps qu’ils avertissent l’humanité d’un danger immédiat.
 

 
Christophe Bec (Prométhée, Bunker, Eternum…) connaît son sujet, lui qui aime mêler science-fiction et séries à mystères, avec parfois une touche de surnaturel (ici, le médium dont les pouvoirs semblent on ne peut plus réels). On est naturellement intrigué par les nombreuses questions laissées sans réponse, même si le thème (la visite d’extra-terrestres sur notre bonne vieille Terre) est assez classique. Ce premier tome sert à poser les enjeux et à présenter les personnages, il faudra donc attendre la suite pour savoir si la série arrive à se démarquer avec un scénario que l’on espère faisant preuve d’originalité. Les personnages et les lieux de l’action étant multiples, chacun a finalement assez peu de place pour présenter son intrigue et développer ses personnages, ce qui a pour conséquence un certain manque d’empathie envers ceux-ci. Le dessin de Stefano Raffaele sert au mieux l’histoire, avec notamment de très belles cases pour les décors exotiques (Mars et les fonds marins), bien aidé par une superbe mise en couleurs. Les personnages cependant ne se démarquent guère et auraient mérité des looks un peu plus différenciés.

On peut donc difficilement juger la série sur ce seul premier album, tout dépendra de la suite et des réponses qu’elle apportera. On croise les doigts.


Christophe
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 2897

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Reservé
Etude Red Sun
Voir la fiche produit
Recherche Androïdes Tome 4
Voir la fiche produit
La vache de l'Espace
Voir la fiche produit
recherche Miss Deeplane
Voir la fiche produit
loveless tome 6
Acheter sur BD Fugue
zoulouland tome 1 - comme un vol d'hirondelles
Acheter sur BD Fugue
Cixi de Troy - intégrale noir et blanc
Acheter sur BD Fugue
gilson
Tolden Terpant
Retourner en haut de page