0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Pépé Carvalho 3.Les mers du Sud

Pépé Carvalho 3.Les mers du Sud

Acheter sur BD Fugue
Pépé Carvalho
Les mers du Sud
 
D’après Manuel Vazquez Montalban
Scénario : Hernan Migoya
Dessin et couleurs : Bartolomé Segui
Éditions : Dargaud

 
Le corps d’un millionnaire est retrouvé dans un terrain vague alors qu’il était censé naviguer dans les mers du Sud. Pepe Carvalo est engagé pour découvrir ce qu’il a fait durant cette année blanche ; et accessoirement découvrir le meurtrier. L’enquête va mener le privé vers le Sud… de Barcelone, dans le glauque quartier de Saint Magin.
Sexe, drogue, gastronomie et littérature au programme de cette adaptation qui conforte bien la réputation du roman : le meilleur de la trilogie !
 

Un groupe de jeunes barcelonais du quartier Saint-Andru vole une CX à un bourgeois. Immanquablement, ils sont repérés et pris en chasse par la police. Immanquablement, cela se termine par un accident et le conducteur prend la fuite jusqu'à ce qu'il tombe, dans un terrain vague, sur un corps sans vie. Il s'agit du millionnaire Carlos Stuart Pedrell. Le magnat de l'immobilier était censé être parti à la découverte des mers du Sud. La police ne fait pas de zèle pour identifier l'assassin. Pour la veuve et les associés, cela n'est pas non plus la priorité. En revanche, ils aimeraient savoir ce que le défunt a bien pu faire durant cette année sabbatique. Et c’est Pépé Carvalho qui est engagé pour le découvrir. De la haute bourgeoisie d'affaires ou sordide de quartier Saint Magin, le détective privé est bien décidé à élucider cette affaire…

Au Hall of Fame des plus grands enquêteurs, Sherlock Holmes côtoie le commissaire Maigret, Hercule Poirot et Pépé Carvalho. Ce dernier n'est rien de moins que le plus grand enquêteur au pays de Cervantes ! Dans cette nouvelle enquête, on retrouve le privé gourmet aux prises avec une nouvelle affaire : un millionnaire est retrouvé mort dans un terrain vague, un an après sa disparition. Tout le monde semble se foutre de trouver l'assassin mais cette année blanche intrigue. Comme à son accoutumé, l'ancien enseignant va devoir naviguer en eaux troubles. Il va devoir faire parler la bourgeoisie immobilière barcelonaise avec tout ce qu'elle compte d'hypocrisie et d'arrogance mais également se rendre dans la cité dortoir de Saint Magnin. Pour nous autres, français, il est parfois difficile de comprendre toutes les subtilités de l'Espagne post franquiste. Faute d'avoir ses prérequis, le lecteur tricolore est quelque peu déboussolé. Il faut dire que les pistes suivies et les interférences sont nombreuses. Ici, un boulanger dont l'épouse, en manque de sensations fortes, est partie avec un soi-disant militant de l’ETA. Là, la rencontre avec un gourou du jeûne qui incite le détective à mener une vie d'acète. Toutes ces rencontres, tous ces interrogatoires sont autant de péripéties qui régalent le lecteur. Et à l'image de ce que faisait Jean-Patrick Manchette en France, les scènes de baston sont réduites au strict minimum. Les amateurs du genre seront déçus mais certainement pas ceux de polar. D'ailleurs, l’auteur s'amuse à ouvrir cette histoire par une excellente mise en abyme où notre détective participe à un colloque sur le roman… noir ! Dans l'ensemble, cela  donne une intrigue extrêmement complexe aux multiples ramifications et où il faut rester toujours bien concentré de peur qu'un détail nous échappe. Un vrai roman noir ! Mais Pépé Carvalho, c'est également une ambiance et cette atmosphère si particulière, on la retrouve à merveille dans le trait semi-réaliste de Bartholomé Segui. Les quartiers chic et l'exubérance bourgeoise côtoient la pauvreté des cités HLM construits à la va-vite pour les immigrés de l'intérieur. La crasse et la misère, les terrains vagues et les intérieurs miteux sont plus vrais que nature et reflètent à la perfection cet Espagne post franquiste. À travers les yeux du privé, les personnages sont torturés. Face à leur grand nombre, les confusions sont évitées et leur caractère restent régulièrement suspens. Après tout, nous sommes bien dans un roman noir.

Les mers du Sud ont la réputation d'être le meilleur roman du triptyque Pépé Carvalho et cette adaptation vient à merveille conforter cette réputation. C'est sombre et sans concession et nous, on adore.
 
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 5075

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Un drame en Livonie
Voir la fiche produit
Hôtel GRUNDSTONE
Voir la fiche produit
Robur le conquérant
Voir la fiche produit
07 - Carnavals TIRAGE DE TETE
Voir la fiche produit
Hypocrite tome 2 - Comment décoder l'Etircopyh (édition 1973)
Acheter sur BD Fugue
Les plus belles histoires de Pilote tome 2 - de 1970 à ...
Acheter sur BD Fugue
Les petites prouesses de clara pilpoile tome 1 - pour l'honneur d'un ...
Acheter sur BD Fugue
bizzari
wambre corbettini
Retourner en haut de page