0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article SECONDE PARTIE DE CARRIERE

SECONDE PARTIE DE CARRIERE

Acheter sur BD Fugue
SECONDE PARTIE DE CARRIERE
La retraite de sa mère, elle ne l’avait pas calculée…
 
Récit et dialogues : Philippe Périé
Dessins et couleurs : Jean-Philippe Peyraud
Préparation des couleurs : Alexandre de la Serna
Librement adapté d’un récit de Serge Guérin
Editions : Futuropolis.

 
Camille, une policière d’une quarantaine d’année, doit mener une enquête sur un gang a priori composé de mamies braqueuses. Cette enquête difficile pour elle et son équipe se révèle hilarante pour les lecteurs !
 


Tout commence lorsqu’une horde de mamies débarque en bus dans une boutique de luxe parisienne. Tout occupé à gérer ce véritable raz de marée du 3ème âge, le personnel ne voit pas que parmi ces mamies venant tout droit de la maison de retraite, et atteinte d’Alzheimer pour la plupart, deux personnes se glissent dans les réserves et dévalisent tous les produits de luxe possible. Tout ne se passe pas sans violence puisqu’elles n’hésitent pas à asséner un coup de taser au vigile afin de réussir leur forfait !
 


Camille Courtois est donc nommé sur l’enquête avec ses collègues. Mais entre sa mère, de plus en plus dépendante d’elle à cause d’Alzheimer (qui lui fait payer le fait qu’elle l’infantilise) et le fait qu’elle essaye une nouvelle fois d’obtenir le concours de commissaire, réussir à arrêter les braqueuses va s’avérer compliqué… En plus, les meilleures amies de sa mère (deux mamies hautes en couleur !) n’aident pas vraiment celle-ci à se réconcilier avec sa fille…

Lors des entretiens avec les résidents de l’Ehpad, malgré les difficultés des policiers à interroger les résidents atteint de cette pathologie, Camille parvient à obtenir un indice qui la met sur une piste : Atalante… L’ancien nom de code de sa mère dans les années 60 alors qu’elle faisait partie de l’OAS… Son enquête se tourne alors vers propre mère… Elle va alors faire cavalier seul afin de comprendre ce qui se trame tout en protégeant sa mère !
 


Le scénario de Philippe Périé, librement inspiré d’un récit de Serge Guérin, se révèle plaisant tant pour son humour que pour l’enquête policière. Utiliser la sénilité liée à la maladie d’Alzheimer permet de créer des situations cocasses qui ne manqueront pas de vous faire rire !

Au dessin, Jean-Philippe Peyraud nous livre plus de 120 planches de qualité dans lesquelles il semble prendre plaisir à nous faire rire avec ces délinquantes octogénaires !

Une BD à découvrir !
 

François
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 3068

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

album Ariane Dabo 3 dédicacé
Voir la fiche produit
Krys Farell - L'affaire Nara Wong
Voir la fiche produit
Noirs Lents Demains
Voir la fiche produit
requiem pour un esquimau
Voir la fiche produit
l'île au trésor
Acheter sur BD Fugue
la sainte trinité ; fantaisie religieuse
Acheter sur BD Fugue
Les Enfants pâles
Acheter sur BD Fugue
jimm
sobd SOBD
Retourner en haut de page