0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Tananarive

Tananarive

Acheter sur BD Fugue
TANANARIVE

Scénario : Mark EACERSALL
Dessin : Sylvain VALLEE
Couleur : DELF
Edition : GLENAT

 
Amédée et Jo partagent une amitié sincère jusqu’à la mort de ce dernier. Amédée, notaire à la retraite, va partir à l’aventure pour rechercher des héritiers éventuels à la succession. En réalité, il va surtout découvrir la véritable vie de son ami. Cela risque de remettre en cause son amitié. Une magnifique histoire orchestrée par Mark Eacersall et Sylvain Vallée qui ont fait d’une simple histoire un petit chef-d’œuvre.
 

 
Confortablement installé dans un fauteuil, un verre de rhum à la main, Amédée écoute avec passion les histoires de son ami Jo dont l’une de ses préférées, celle où il est en Indochine, blessé mais sauvé par une vieille femme et par l’opium. Il n’y a pas à dire, la vie de Jo est passionnante, l’intérieur de sa maison est entièrement décoré avec des objets du monde entier, tels des trophées de ses différentes aventures. Amédée est subjugué, lui le notaire à la retraite qui habite juste en face et qui n’a jamais vécu la moindre aventure. Jo est pour lui un moyen de s’évader par procuration et d’échapper à son épouse un peu trop répressive.  Amédée va se coucher avec des rêves plein la tête en attendant le lendemain pour vivre de nouvelles aventures avec son ami. Malheureusement cette soirée sera la dernière. Au petit matin, Jo s’effondrera dans son jardin d’une crise cardiaque pendant ses exercices matinaux. A l’enterrement, ce n’est pas la foule, Jo n’avait pas de famille, pas de proches, normal pour un voyageur solitaire. Amédée se retrouve seul, sans histoires avec une forte envie de partir lui aussi. Un jour, après une balade dominicale, le maire du village l’interroge sur la succession de Jo. Le maire aimerait bien récupérer le terrain mais Amédée lui précise que Jo avait sûrement de la famille et peut être même un enfant qu’il aurait eu lors d’une de ses nombreuses aventures à l’étranger. En toute logique, le maire lui propose de s’occuper des recherches mais Amédée refuse, il est à la retraite et ne se sent pas la force d’aller à Madagascar dans la ville natale de Jo pour débuter ses recherches. C’est alors que le maire lui annonce que Jo est né à Charleville Mézières, bien loin de l’océan Indien. Le doute et la curiosité s’installent dans l’esprit d’Amédée, il est temps pour lui de vivre sa première grande aventure.
 
https://www.actuabd.com/local/cache-vignettes/L720xH1021/tnn4-14fc0.jpg?1631116778

 
Jo et Amédée ont vécu des vies bien différentes, l’un baroudeur et aventurier, l’autre ayant privilégié sa vie professionnelle avec le regret de n’avoir pas vécu. Mais un point commun rejoint les deux hommes, l’amitié. Les premières planches sont saisissantes, elles transpirent le bonheur, le visage d’Amédée est en admiration devant son ami et celui de Jo resplendissant face à la liberté de vivre en harmonie avec la nature. Le lecteur s’apprête à vivre une belle histoire, peut-être un road-trip dans ce roman graphique. Puis c’est le choc, Jo décède et là c’est une autre histoire, une autre aventure à laquelle personne n’est préparé, Amédée le premier.
 
https://www.ligneclaire.info/wp-content/uploads/2021/09/Tananarive_Page_07.jpg


A la base, une histoire de notaire qui se lance dans une aventure pour retrouver les héritiers en commençant son enquête à Charleville Mézières, on a déjà vu plus vendeur comme pitch. Mais c’était sans compter sur le talent des deux auteurs de ce récit. Mark Eacersall propose une histoire où le fil conducteur est fluide, une histoire crédible parsemée de sentiments. C’est à la fois drôle, touchant, les valeurs humaines prenant tout leur sens. Il a tout simplement donné une seconde vie à son personnage.
Sylvain Vallée amène tout son savoir pour embarquer le lecteur dans l’empathie et faire en sorte qu’il soit impossible de se détacher des personnages jusqu’à la fin de l’album. Ils sont vivants (même Jo après sa mort), les décors réalistes, les planches hyper détaillées, c’est du très grand Sylvain Vallée.
Cet album pas comme les autres a une saveur particulière, l’histoire est crédible, plaisante, et aurait pu être vécue par n’importe qui. Un très bel album que nous pouvons conseiller à tout le monde. Merci aux auteurs pour cette belle leçon.
 

Eric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4102

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

gil saint-andré tome 5
Acheter sur BD Fugue
Il était une fois en France tome 5 - le petit juge ...
Acheter sur BD Fugue
XIII mystery tome 7 - Betty Barnowsky
Acheter sur BD Fugue
Mazel
ogaki Mazel
Retourner en haut de page