0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Un ennemi du peuple

Un ennemi du peuple

Acheter sur BD Fugue
Un ennemi du peule
 
Scénario, dessin et couleurs : Javi Rey
D’après la pièce d’Henrik Ibsen
Éditions : Dupuis
 
Alors que toute la population d’une petite ile se réjouit des retombées économiques de la nouvelle station balnéaire, le docteur Thomas Stockmann, pourtant à l’origine du projet, découvre que l’eau est tellement polluée qu’elle est dangereuse pour la santé. Certain d’œuvrer pour le bien de tous, il se lance dans une croisade pour faire bouger les choses.
Javi Rey adapte avec maestria l’œuvre d’Henrik Ibsen et rend ainsi hommage aux lanceurs d’alerte !
 

La joie règne sur la petite île dont Peter Stockmann est le maire. Avec son frère Thomas, ils sont à l'origine de la Baleine Heureuse, la station thermale qui doit assurer la prospérité de leur ile. Seulement, tout le monde ne partage pas ce bonheur. La Voix du Peuple, le journal d’opposition municipale s'est vu couper les vivres. Quant à l'association des propriétaires d'Aslaksen, elle trouve que les baisses d'impôts promises tardent à venir. Même Thomas, médecin de la station est de plus en plus sceptique : il constate une multiplication des pathologies chez les touristes. Étude à l’appui, il découvre que l'eau est polluée dans son cheminement par la décharge municipale. Convaincu d’œuvrer pour le bien commun, le médecin se lance dans un combat contre son frère, notable soutenu par la finance et la majorité bêlante des électeurs. Dans cette guerre de tranchées qui s’annonce, toutes les armes, même les plus sombres, seront utilisées…

Il y a plus d'un siècle, le dramaturge norvégien Henrik Ibsen imaginait une pièce dans laquelle il condamnait la corruption, les médias et la manipulation des masses. Une pièce dont le premier rôle n'était autre que le premier lanceur d'alerte, l'ancêtre de Julian Assange ! L'histoire débute pourtant sous les meilleurs auspices. Une petite ile a trouvé le moyen de se développer. Grâce à sa source, elle va attirer les touristes. L'idée à germer dans la tête des deux frères Stockman. S'ils sont frères, cela ne se voit pas. Peter, le maire est un beau parleur, arriviste et populiste. Thomas est un médecin idéaliste, utopiste presque, qui rêve de changer le monde. De retour au pays après un échec professionnel, le médecin prend désormais soin des curistes de la station thermale. Il se rend rapidement compte que les petits bobos se succèdent trop rapidement et il demande une analyse de l'eau thermale. Ce qu'il va découvrir est accablant ! Pour faire plaisir aux actionnaires, et faire des économies substantielles, le maire a changé le parcours des tuyaux. Ils passent désormais si près de la décharge que l'eau se charge de millions de bactéries nocives. Bien décidé à faire bouger les choses, Thomas décide de prendre le taureau par les cornes. Mais la population est-elle prête à l'écouter ? Face à cette menaces écologique, il y aura la corruption, l'opportunisme des médias, la rumeur et la vindicte populaire. Javi Rey adapte l’oeuvre  scandinave avec brio. S'il la modernise un peu, il rend surtout hommage au premier lanceur d'alerte moderne. Il nous fait également réfléchir à ce qu'aurait pu donner cette histoire à l’heure des réseaux sociaux. L’artiste espagnol reprend la construction de la pièce en cinq actes. Cela se ressent sur le rythme : chaque acte possède sa propre spécificité. Loin de nuire au rythme, cela a le mérite de créer une unité propre à chaque partie. Le lecteur, à l'image du spectateur, sait ainsi où on l'emmène. Le ton est toujours juste, les mots sont cisaillés à la perfection et les rares temps morts permettent au cerveau de gamberger. Mêlant ligne  pure et couleurs vives, parfois même criardes, le dessinateur surprend par son style. Dans la même veine, les personnages sont juste caricaturés ce qu'il faut comme on les verrait chez Tati ou Les Triplettes de Belleville. On les croirait grimés, mais nous.sommes tout simplement au théâtre. Loin de transformer la pièce en l'adaptant, l'artiste espagnol reste fidèle à la dramaturgie et cela participe grandement au plaisir qu'on éprouve à lire cet album.

Une intrigue intemporelle et efficace, un dessin original, tout est réuni pour faire cet Ennemi du peuple une véritable bombe!
 

Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4501

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

Sweet Home dedicace 1 perso
Voir la fiche produit
La guerre éternelle - Intégrale
Acheter sur BD Fugue
les tuniques bleues tome 25 - des bleus et des bosses
Acheter sur BD Fugue
Marie Curie, la fée du radium
Acheter sur BD Fugue
annonce boutique
BRAZAO Appréhendez la bande desinnée autrement
Retourner en haut de page