0

La bande du 9 : La communaut du 9ème art

Bandeau de l'article Trésors, songes et souvenirs

Trésors, songes et souvenirs

Acheter sur BD Fugue
Trésors, songes et souvenirs
 
Scénario, dessin et couleurs : Ileana Surducan
Éditions : Les aventuriers de l’étrange

 
A travers des histoires courtes et très différentes, Ileana Surducan nous replonge en enfance avec malice et nostalgie!
 

 
Il était une fois une jolie sirène qui tomba éperdument amoureuse d’un marin. Malheureusement pour la créature mi-femme mi-poisson, le jeune homme en aimait une autre, une terrienne ! Dévastée par le chagrin, la sirène commit l’irréparable…
Par une journée enneigée, une petite fille fait la rencontre d’un garçon vêtu d’un étrange survêtement tigré. Rapidement, les deux enfants se lient d’amitié. Tout aussi rapidement, un groupe de marmots les rejoint et une épique bataille de boules de neige s’engage. Pou échapper aux tirs croisés, le garçon plonge dans la poudreuse et …. Il perd son masque. Non, il n’est pas humain ! C’est un chat ! Stupeur chez les enfants qui aussitôt se griment pour poursuivre leurs jeux…
 
Il est peu dire que les sœurs Surducan ont du talent à revendre. Si nous avons déjà évoqué, ici même, celui de Maria ; il est justice de parler d’Ileana. Avec ce Trésors, Songes et Souvenirs, l’artiste free-lance roumaine envoie du lourd ! En tant que scénariste, et c’est une nouvelle casquette pour elle, elle fait preuve d’une grande poésie. Elle signe des histoires courtes, de 5 à 6 planches, qui nous font tantôt voyager dans l’espace et le temps, tantôt réfléchir mais qui mouche à tous les coups ! Et puis, il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Les enfants se verront raconter la tolérance tandis que leurs parents seront poussés à réfléchir sur leur rythme de vie et l’influence des médias. Ce qui est le plus spectaculaire, c’est que l’ensemble de ces histoires est muet ! Aucune parole pour aider ou suggérer la compréhension ! C'est pourtant ultra-efficace ! Les styles picturaux sont tellement variés et différents que l’on penserait avoir affaire à un ouvrage collectif ! Les influences de l’artiste sont nombreuses : on retrouve par exemple un pied nickelé au détour d’un page. Plus loin, l’œuvre prend un tour minimaliste avec un crayonné aussi nerveux que précis. Ailleurs encore, l’encrage joue avec les mélodies et les cris colorés des oiseaux.
 
C’est donc un ouvrage intimiste qui nous propose Ileana Surducan. Un ouvrage qui fait grandir autant qu’il nous replonge en enfance.


Cédric
Chroniqueur
La Bande Du 9


J'aime
0
Partager cet article

A propos de l'annonceur

Nom d'utilisateur : LABANDEDU9

Nombre d'article(s) publié(s) : 4438

Visiter le kiosque de LABANDEDU9

Vous aimerez aussi

album Ariane Dabo 4 dédicacé
Voir la fiche produit
le cirque ; journal d'un dompteur de chaises
Acheter sur BD Fugue
liberge
espace pub super vilains
Retourner en haut de page